bockwurstchenLa reprise d’Eberswalder par le groupe Zur-Mühlen a été récemment  annoncée auprès des autorités de la concurrence.

Les observateurs y voient une opération très typique de ce qui se passe en ce moment dans l’industrie allemande de transformation des viandes, c’est à dire la reprise d’une entreprise familiale par un major du secteur - en l’occurrence le plus grand transformateur de viandes allemand, Zur Mühlen, autrement dit le groupe Tönnies.

Eberswalder, établie à Britz en Brandeburg, est une marque forte de l’Est allemand, et une ancienne entreprise phare de l’ex-RDA. Eller est connue pour ses saucisses « Bockwürstchen », ces saucisses de base de la (sogenannte…) gastronomie est-allemande.

L’entreprise fabrique également un sogenannte salami, et des sogenannte saucisses « vegetalisch » ; elle fournit également de la viande fraiche à la chaine de distribution Rewe dans cette région. Son chiffre d’affaires est d’environ 120 Mio €.

 

Quant à Zur-Mühlen-Gruppe c’est le très considérable empire Tönnies. L’entreprise dirigée par Maximilian Tönnies a atteint un chiffre d’affaires de plus de 1 Mrd € en ayant absorbé de nombreuses entreprises ces dernières années, entre autres Zimbo, Könecke, Marten, Nölke, Lutz…

Le management des familles Krone et Kühn restera en place et les emplois seront conservés. Aucun motif pour de cette transaction n’est indiqué, mais on sait que toute la branches est en voie de consolidation sous la pression des couts de l’énergie, du personnel et de la logistique.

Des coûts difficiles à répercuter, ce qui malmène la capacité d’investissement des entreprises petites et moyennes, et alors que ceux-ci seraient nécessaires pour lutter sur un marché de plus en plus concurrentiel. C’était typiquement le cas d’Eberswalder, et sa reprise par un grand groupe est tout, sauf une surprise. Il y en aura d’autres… AM

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 965 invités et aucun membre en ligne