rutteL’agriculture intensive néerlandaise doit entamer une profonde reconversion, selon les plans annoncés par le nouveau gouvernement du Premier Ministre Mark Rutte (54 ans, photo).

Le syndicalisme agricole LTO doute que ces objectifs ambitieux soient réalistes. Reste que l’accord de gouvernement laborieusement conclu 9 mois après les élections prévoit quelque 25 Mrds € pour un fonds de reconversion de l’agriculture jusqu’en 2035.

Ce fonds soutiendra les programmes de reconversions agricoles et ruraux. Les réductions d’émissions d’azote seront accélérées, elles passeront de -26 % à -50 % avec une avance de 5 ans sur les prévisions antérieures. Pour l’agriculture des modèles de biomatériaux de construction, des certificats de carbone et des modèles de fixation de CO2 seront développés. Un contrat social pour un élevage conforme à la vie des animaux sera recherché. Le gouvernement attend de la distribution une transparence totale pour un élevage durable comprenant un prix juste pour les produits.

Lire la suite...

chine franceLa France est le premier pays de l’UE à obtenir un accord de régionalisation des autorisations à exporter des viandes porcines vers la Chine, en cas d’apparition de la peste porcine dans le pays, sous réserve que pas plus de 20 % des départements ne soient touchés après apparition de l’épizootie.

Paris a réussi après de longues négociations, là où Berlin a échoué jusqu’à présent. C’est-à-dire à limiter les interdictions chinoises aux seules régions touchées, et en autorisant les exportations provenant d’autres régions.

On souligne en Allemagne qu’il s’agit d’un pas décisif et exemplaire pour toute l’UE. Mais les commentateurs soulignent aussi que la concentration dans l’ouest français de la production porcine et des abattoirs de porcs situe la zone géographique de l’accord très loin des frontières nord-est, c’est-à-dire de l’Allemagne.

Lire la suite...

carbonfarming 1On entend beaucoup parler du « carbon farming » depuis quelques temps, dans les milieux bruxellois, chez les écologistes européens, dans  la recherche agronomique, chez les spécialistes du climat etc.

De quoi s’agit-il ? De permettre aux sols agricoles, par des techniques spécifiques et l’utilisation de produits appropriés, d’absorber une plus grande quantité de CO2.

But ultime de cette initiative : permettre aux agriculteurs d’entrer sur le marché mondial du CO2, à un moment où celui-ci connait des évolutions positives. Le prix de la tonne de CO2 est actuellement situé à plus de 60 €/t, et les discussions sur les aides environnementales pour l’agriculture sont de plus en plus concentrées sur le sujet.

Lire la suite...

dollar recolteLes revenus des farmers américains vont augmenter cette année de près de +20 %. Ils seront au plus haut niveau depuis 2013, aussi bien en productions végétales qu’animales. Et pourtant, les subventions de l’Etat ont diminué au cours de la même période.

Quant à l’augmentation des coûts de production, elle sera surtout effective en 2022, quand l’actuelle envolée des cours des matières premières se fera pleinement sentir.

L‘augmentation du revenu reflète essentiellement l’augmentation des prix du maïs, du soja, du blé, des poulets, des bovins et des porcs.

Les subventions du gouvernement vont atteindre en 2021 environ 27,3 Mrds $, soit -18,5 Mrds $ ou - 40,4 % par rapport à 2020. Les recettes de maïs, de blé et de soja seront en augmentation de +36 %, presque exclusivement à travers les prix.

Lire la suite...

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 85 invités et aucun membre en ligne