quatrepourcentOn va voir maintenant ce chiffre 4 bâti en planches vertes clouées dans toutes les campagnes allemandes, en signe de protestation contre les 4 % de jachère décidés à Bruxelles. Les protestataires expliquent qu’ils « se mettent volontairement en désobéissance civile pour sauver des vies et respecter leur mission d’agriculteurs en produisant des aliments ! »

Ils refusent d’appliquer cette décision de 4% de jachère, et produiront illégalement des productions alimentaires sur ces surfaces aussi longtemps que la situation alimentaire ne sera pas rétablie.

Il faut que l’application de cette décision soit suspendue indique le collectif avec Land schafft Verbindung et Bauer Willi, c’est-à-dire le rhénan Dr. Willi Kremer-Schillings

L’obligation de 4 % de jachère qui doit s’appliquer à partir de 2023 est devenue injustifiable depuis que la guerre a éclaté aux portes de l’UE. C’est une décision folle, disent les organisations agricoles, qui ne peut plus être expliquée alors que des crises alimentaires qui se dessinent dans beaucoup de pays du monde. Les agriculteurs, les transformateurs et tous les citoyens sont appelés à participer à cette action, qui s’étend déjà en UE et en particulier en France.

 

La quotepart d’aide européenne de base sera versée au compte du Programme alimentaire Mondial de l’ONU.
Le collectif calcule que ces 4 % équivalent à l’ensemble des terres arables d’Autriche, des Pays-Bas, de Belgique et du Luxembourg, qui ne pourraient plus être utilisés à partir de cet automne.

Cela représente 4,22 mio ha (près de 6 Mio de terrains de foot !). Avec un rendement moyen de 6,1 t/ha, cette surface peut fournir 25,7 Mio t de blé. Soit presque la totalité des besoins d’importations de l’Egypte, du Maroc, de la Tunisie, de l’Algérie et de l’Ethiopie, au total 28,5 mio t /an.

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Nous avons 661 invités et aucun membre en ligne