fret 2Ce pays est en chemin pour devenir l’une des plus grandes puissances sur mer, d’après ses capacités de fret.

Les propriétaires chinois contrôlent actuellement 15 % des capacités de transports maritimes, selon Bimco Copenhague, la Fédération Internationale des Armateurs.  

Selon Bimco, il y a aujourd’hui sur l’ensemble des mers quelques 61 000 cargos flottants, avec une capacité de 2 200 Miot.

Le pays n°1 du classement mondial reste la Grèce,  surtout présente dans le transport de bulk (matières volumétriques), les tankers et tankers à gaz, et moins dans les transports de containers.

Les Chinois ont ailleurs leurs points forts. Ils contrôlent moins les tanker et tankers à gaz, mais ils ont une part plus importante dans la flotte pour containers, toujours selon Bimco.

brumbys1Ces innombrables chevaux sauvages –et fort robustes- qui errent dans le busch deviennent un grand problème dans le Sud-Ouest du continent.

Le gouvernement veut en regagner la maitrise par des tirs de régulation, ce qui évidemment ne plait pas à tout le monde.

Il faut commencer par le parc national Kosciuszko en  New South Wales (NSW) où des milliers d’animaux doivent être abattus.

Cette calamité s’ajoute aux feux, aux inondations et aux espèces invasives, sans prédateurs naturels en Australie. On connait les problèmes des lapins et des chameaux.

Selon certaines estimations, il y aurait en Australie 400 000 chevaux sauvages, descendant des chevaux de travail jadis importés, et qui se sont échappés ou même qui ont été relâchés quand sont arrivés les tracteurs.

jochinke3David Jochinke a été élu président de NFF (National Farmers' Federation), le syndicalisme agricole national, lors de son assemblée générale le 25 octobre dernier à Canberra.

Ce céréalier et éleveur de l’Etat de Victoria succède ainsi à la présidente Fiona Simson après 7 années de mandat, lui-même étant vice-président depuis 2017.

Devant les membres du syndicat, le nouveau président a affirmé que l’Australie continuera à se fixer comme objectif une valeur de production agricole de 100 Mrds $A/ par an.

Il a lancé une campagne contre la politique agricole du pays, et appelé les parlementaires à s’opposer à cette politique.

Selon le président NFF, Canberra mène une politique qui empêche l’agriculture d’assurer la sécurité alimentaire. Il reproche au gouvernement d’enlever aux agriculteurs l’eau, les terres et la main d’œuvre nécessaire dans les fermes.

berset3Alain Berset (50 ans, parti socialiste) actuel président de la Confédération Helvétique, recevra le président français en visite officielle les 15 et 16 novembre prochain.

Les thèmes en discussion entre les deux pays sont nombreux mais la reprise des négociations avec Bruxelles sera au centre, après l’échec de l’accord cadre.

D’autres questions seront à l’ordre du jour, comme le marché de l’électricité, le programme de recherches «Horizon Europe», des questions de communications, et la situation économique mondiale.

La dernière visite officielle d’un président français en Suisse date de 2015, une visite de François Hollande après des années de difficultés fiscales sous Nicolas Sarkozy.

Mais ces dernières années les relations se sont tendues après le choix suisse du F35 américain et non du Rafale français.

Pour Alain Berset, qui avait déjà été élu en 2018 puis de nouveau en 2013 cette visite constituera le couronnement de son mandat, qui cesse à la fin de cette année.

Sous-catégories

Articles classés

Rédacteur en chef

francois landrieu

François Landrieu

Fondateur de Socopag

Visiteurs en ligne

Il y a 698 invités et aucun membre en ligne